photo_orchidee_04_big

Arroser une orchidée c’est à la fois prendre soin d’une plante qui est un grand classique du jardin français mais avec bienveillance, il est possible de la protéger. Il suffit comme un animal de la protéger d’un manque d’eau qui peut s’avérer préjudiciable pour la plante. Il s’avère que l’orchidée est une plante estivale que l’on retrouve beaucoup en France. Il y a des procédés qu’il faut prendre en compte pour avoir un arrosage de la plante qui soit le plus agréable possible pour elle. En effet une orchidée demande une grande attention. Il faut savoir que l’univers français en matière de jardinage est excellent, et la plante dispose d’une belle qualité esthétique. Les villages Français sont nombreux à avoir des jardins publics comme privés avec de grandes plantes qui font l’histoire du jardinage. L’orchidée est inscrite dans ce livre d’histoire mais comme toutes les plantes, elle dispose de paramètres uniques pour la laisser en bonne santé. 

En effet dans un premier temps il faut l’enterrer dans un bon terreau afin qu’elle puisse s’enraciner correctement. Ensuite il y a un processus en plusieurs étapes qu’il faut maîtriser avec le temps. Mais surtout avoir l’œil pour arroser au bon moment sa plante. En effet il y a des conséquences si l’arrosage est moins précis. Il faut pouvoir rester dans la norme pour arroser cette plante fragile. D’abord il faut éviter de viser le cœur de la plante car il y risque d’y avoir quelques soucis si jamais des pellicules d’eau arrive jusqu’au cœur. Cela perturbe son cycle de vie si jamais il n’y a trop d’eau.

 

 orchidée-et-entretien

Comment arroser son orchidée ? Y aller en douceur 

Il est important d’éviter le cœur mais ensuite c’est d’autres principes de l’orchidée qui s’applique. Il vaut mieux arroser l’orchidée, il est prudent de laisser la plante arrive à maturité. C’est-à-dire que les racines, tant qu’elles sont vertes, il faut arroser en douceur mais il vaut mieux attendre que la couleur vire au gris pour être certain d’arroser. Il est important de regarder le terreau et de ne pas hésiter à plonger ses mains pour savoir si le pot de terre est humide. Si c’est le cas il faut éviter de mettre de l’eau. Attendre que la terre qui recouvre la base de l’orchidée soit totalement sèche pour arroser. Tout simplement, le terreau peut ainsi absorber l’ensemble de l’eau et nourrir les racines.

Sans oublier qu’il est conseillé de mettre en place une analyse de l’eau pour qu’elle soit légèrement relevée de calcaire. Cette mesure permet à la plante d’être totalement apte pour pousser et vivre correctement. En effet l’eau est importante dans le processus de croissance de l’orchidée mais il ne faut pas l’inonder. Et on précise que l’orchidée sans feuille c’est deux arrosages, le matin et le soir. Ensuite il faut espacer si jamais les feuilles sont absentes, tous les quinze jours. Mais le mieux pour arrosage d’une grande fiabilité, c’est de mettre en place un seau d’eau pour plonger le pot qui contient l’orchidée au moins jusqu’à la base des racines. Mais pas au-delà car il faut préserver le cœur. Ensuite, au lieu d’utiliser un arroseur, il suffit tous les jours d’utiliser un brumisateur si possible naturel avec une eau sans calcaire, l’orchidée reste en bonne santé.