Comment se réaliser un petit coin pour bricoler ?

Un atelier de bricolage doit être un endroit à la fois pratique et modifiable pour se conformer aux travaux à accomplir. On se dit souvent qu’on n’a pas assez de place chez soi pour un petit coin réservé au bricolage alors que nous souhaitons vraiment en disposer un. Comment faire pour aménager un espace destiné uniquement aux petits ateliers de bricolage ? Que ce soit dans le garage, dans la cave ou dans un petit recoin à l’intérieur de la maison, il faut avoir quelques astuces pour bien l’agencer. L’optimisation du rangement est également un point très important pour ce petit projet d’aménagement.

Déterminer les équipements et les outils nécessaires

Quels sont les matériels et les outillages que nous devons absolument avoir dans notre atelier de bricolage ? Quels sont les minimums requis ? Eh bien, nous pouvons avoir besoin d’une clé à molette, d’un cutter, d’un marteau, de gants et de lunettes de protection, de perceuse, de pince coupante, de ponceuse et de tournevis. Nous aurons également besoin d’un établi pliant, qui reste particulièrement pratique à utiliser. En effet, il suffit de le plier et de le ranger une fois qu’on a fini nos travaux de bricolage. C’est un équipement qui peut notamment faciliter chaque bricolage. Il peut, par exemple, nous servir à caler des pièces à poncer ou à scier et à poser des planches à couper. Comme de nombreux modèles sont disponibles sur le marché, il faut savoir le choisir en fonction de ses besoins. Il y en a ceux qui disposent d’un système exclusif de serrage, d’un système d’ouverture rapide, etc. Cela nous laisse largement le choix.

La sécurité de l’atelier : qu’en est-il ?

Une fois que nous avons établi l’endroit adapté pour installer notre atelier de bricolage, il faut également penser à la sécurité de celui-ci, surtout si on envisage le sous-sol ou la cave. Afin d’avoir un espace parfaitement aménagé pour d’intéressants travaux de bricolage, il faut porter une attention particulière à l’installation électrique. Si nous ne disposons pas des compétences requises pour les travaux d’électricité, il serait plus sage de faire directement appel à un artisan électricien expérimenté. Il existe en effet des normes à respecter, que ce soit concernant la pose des prises et des interrupteurs étanches, l’utilisation des machines électroportatives, l’emplacement des conducteurs électrique ou les détails relatifs aux prolongateurs et aux rallonges. Outre les éléments en rapport avec l’installation électrique, il est tout aussi important de penser à une bonne aération des lieux ainsi qu’à une insonorisation suffisante. Il se peut que les travaux réalisés soient assez bruyants pour l’entourage. On peut, par exemple, penser à des dalles en vinyle qui sont capables d’atténuer les bruits.

Atelier de bricolage : ventilation et lumière

À propos de la ventilation, plusieurs solutions nous sont offertes. C’est un point essentiel que nous ne devons pas manquer puisque nous savons tous que dans un atelier de bricolage, les poussières émanant des travaux ne sont pas rares. Il y a également les odeurs pouvant provenir de différents produits, pour ne citer que la peinture et la colle. Voilà l’intérêt d’assurer une bonne ventilation afin de ne pas s’y étouffer. On peut, entre autres, penser à la VMC ou ce qu’on appelle par la ventilation mécanique contrôlée. S’il est impossible de placer un VMC, faute de fenêtre, par exemple, on peut envisager un aérateur à rejet direct. En revanche, si la pièce destinée au bricolage possède une fenêtre, il ne faut pas hésiter à l’ouvrir autant que possible. Quant à la lumière, il faut que les installations électriques soient bien en place, il ne suffit que de choisir un éclairage général et un éclairage spécifique à chaque zone de travail.