jardin-particulier

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui, je passe le bonjour à tous ceux qui sont passionnés du jardinage. Toutefois, j’espère que mes petites idées de plantation séduiront tout le public. Ainsi, nous allons nous concentrer sur la pousse rapide d’un arbre dans son jardin. Les arbustes sont des végétaux qui trouvent bien leur place dans un jardin. Seulement, il faut les cultiver avec soin. Le choix de l’arbre dépendra du type de décor et de l’ambiance que nous souhaitons apporter dans notre espace vert.

Planter un arbre dans un jardin est possible pour chaque foyer. C’est une technique idéale pour créer de l’ombre dans son espace vert et apporter une ambiance agréable.

Les règles de base de la plantation d’un arbuste

Choisir le meilleur moment pour planter

En général, lorsque les arbres sont vendus en pot, cela peut signifier que toute l’année est bonne pour les planter. Néanmoins, les professionnels confirment une bonne reprise à partir du mois de septembre jusqu’en avril. Pour les racines nues, le mieux est de choisir la saison de repos végétatif pour les mettre dans la terre, plus précisément, durant le mois de novembre. La fin de l’hiver est idéale pour planter les plants en mottes. Pour la plantation des conifères et pour transplanter un arbuste, il est judicieux d’attendre l’arrivée de l’automne, ce sera à la fin de cette période que pourra se faire la transplantation d’un arbre. Il faut surtout éviter d’effectuer cette activité en période de sécheresse.

Définir le bon endroit pour cultiver

L’emplacement de l’arbre est une chose à tenir compte. Il faut principalement penser à sa taille adulte. Il est donc pratique d’adopter une espèce qui convient à la surface du terrain. Il faut veiller à ce que l’arbuste n’engendre pas trop de zones d’ombre dans l’espace. Vous devez pratiquement tenir compte des distances réglementaires à l’égard du voisinage. Les règles de plantation d’arbresindiquent qu’il est interdit de cultiver une grande espèce près d’une habitation. Effectivement, les tempêtes ou le poids de la neige peuvent entraîner la chute de la plante.

Plantation jardin

Les questions sur les trous de la plantation

Je souligne fortement la nécessité de creuser un trou plusieurs jours, voire des semaines avant la plantation. Le trou doit être aussi large que profond, soit deux fois le volume de la motte ou des racines de l’arbrisseau. Il sera nécessaire de garder une quantité de la terre d’origine dans une brouette. Ensuite, il faudra ameublir le fond en y déposant des graviers, des cailloux et autres matériaux de drainage. Au reste, il faut veiller à ce que le trou ne soit pas rempli d’eau au risque d’être trop humide.

Comment réussir la plantation d’un arbre ?

Commencer par tailler les branches et les racines

Le fait de couper les branches de l’arbrisseau favorise la pousse de l’arbuste dans les premières périodes de sa vie. À ce terme, il est préférable d’utiliser des outils de qualité pour assurer des coupes adaptées. Les conseils d’un professionnel sont toujours utiles dans cette activité. D’un autre côté, le taillage des racines contribue à la production de nouvelles petites racines. Il est conseillé de tailler le bout des portions de racines les plus volumineuses. Ensuite, il faudra mettre les racines dans du pralin de jardinage pour effectuer le pralinage. Avoir recours à un mélange boueux à base d’argile, d’eau et de bouse de vache constitue une excellente stratégie pour permettre une bonne reprise de l’arbre.

Continuer avec le tuteurage et l’installation de la plante

Afin de permettre à l’arbrisseau de pousser bien droit, il est judicieux de planter un tuteur solide bien profond dans le trou. Il devra faire 2 fois la hauteur de la plante. Ensuite, pour installer l’arbre, il faudra déposer dans le fond du trou un mélange de la terre mise de côté avec du compost, de terreau et d’engrais organique. Le tuteur est à fixer au tronc de l’arbuste.

Finaliser avec l’arrosage

Une fois que l’installation est achevée, vous pouvez taponner la terre en usant de vos pieds. Ensuite, vous pouvez arroser la plante. Il est important de maintenir l’humidité de la terre pour les prochaines semaines. Cela permet une poussée rapide et en pleine santé de l’arbre. Vous pouvez effectuer un arrosage abondant la première fois. Mais au cours des 2 premières années, il faudra soigner la façon d’arroser. Comme moi, vous devez savoir que les arbres, ça ne pousse pas d’une claque des doigts. Ils ont besoin d’un arrosage régulier bien plus que les espèces florales. Au reste, il est pratique d’ajouter d’autres arbres pour apporter une touche de verdure plus harmonieuse autour du jardin. Le jardinage est certainement un travail assez compliqué sans une main verte, mais je vous propose quand même d’essayer mes astuces pour personnaliser votre propre espace vert.