images (4)

Une cheville Molly c’est un petit objet technique qui se plante dans le mur avec du placo ou bien directement dans un mur de la maison. Elle permet de fixer des tableaux, des meubles ou bien encore des cadres de décoration. Elle peut supporter un poids suffisamment important et son système d’ancrage lui permet une robustesse exceptionnelle. Pourtant il y a toujours une envie de changement dans la maison. C’est pourquoi retirer une cheville Molly c’est possible mais il faut un peu de technique et quelques secondes de patience. Mais avant de développer les différentes étapes pour éliminer du mur la cheville Molly, il faut revenir en arrière car son utilisation est populaire.

Prendre de la hauteur pour les murs ou bien un objet technique c’est parfois essentiel car il n’y a pas forcément de la place au sol. C’est donc tout naturellement que le mur est le meilleur outil pour supporter des objets de décoration ou bien une télévision. Il faut savoir la cheville Molly est robuste et elle peut supporter un poids qui peut surprendre son utilisateur. C’est avec cette cheville que les murs s’habillent en grande pompe lors des aménagements ou bien de travaux dans la maison. En effet il y a des époques où la décoration a besoin d’un coup de neuf. C’est avec la cheville Molly, célèbre pour son concept que tout peut se fixer au mur y compris les petits cadres souvenirs qui pèsent une centaine de grammes.

Maintenant et pour des questions esthétiques, retirer une cheville Molly ce n’est pas difficile, mais il y a quelques étapes à suivre pour laisser le mur dans un excellent état. Chaque étape est à suivre avec patience car la cheville devra être remplacée après son élimination du mur.

 

cheville-molly-plafond-placo-inspirational-of-cheville-molly-plafond-placo-1 

Une élimination de la cheville molly en douceur du mur

La première étape consiste à dévisser la vis visible sur la sortie de la cheville. Cette première solution va permettre de libérer entièrement la tête pour faciliter son retrait ensuite. Délicatement il suffit ensuite à l’aide d’un tournevis cruciforme, il faut appuyer sur la tête de la cheville pour l’enlever du mur. Le mieux est d’orienter le tournevis de telle façon à ce que la cheville tombe vers le sol et ne se glisse dans la cloison. Mais il faut sans doute prendre son temps et pour être efficace, il faut effectuer un mouvement de côté qui est pratique pour la retirer en toute sécurité. 

Si jamais vous n’êtes pas très fan du tournevis, il est possible de faire confiance à un marteau, la technique est légèrement différente. Toujours deux étapes à suivre comme sur la méthode précédente. En effet il faut d’abord dévisser partiellement la vis qui retient la chenille Molly, taper avec le marteau pour que le dispositif se disloque et ainsi récupérer l’ensemble de la cheville. C’est pratique mais il faut être méticuleux car le système peut abîmer le mur ou les plaques de plâtre.

Enfin il faut combler le trou qui est vide et qui n’est pas très beau. Alors il y a une solution simple. Très bon isolant le papier journal peut ainsi être mis dans le trou, y insérer ensuite une petite couche de plâtre. Le papier journal va arrêter la progression du plâtre. Ne pas oublier que le papier journal doit faire la même dimension que la profondeur du trou. Ensuite il suffit de passer un coup de peinture pour rendre au mur sa splendeur.