Projet d’achat de parties communes

Bien que j’ai deja pas mal avancé dans mes travaux de réfection de la chambre de bonne, je viens d’avoir l’idée d’acheter des morceaux de parties communes, histoire de repousser légèrement les murs et d’agrandir la surface qui est minuscule..
Du coup je stop les travaux, je crains même que je vais devoir deja démonter une partie du faux plafond pour créer la trémie, rien de bien méchant car j’avais prévu cette éventualité dés le départ.

Ceci est mon vécu, je ne dis pas que je m’y prends dans les règles, mais c’est mon expérience personnelle.

Préparation du projet d’achat

Pour ce projet, j’envisage d’acheter un morceau de couloir juste devant ma porte d’entré, comme c’est un bout de couloir cela ne gène absolument personne je suis le seul utilisateur. Bien sur la porte d’entré de mon lot doit être déplacé vers la nouvelle limite.

J’envisage d’acheter aussi les combles perdus au dessus de mon lot, afin de savoir ou je vais je visite les lieux et je constate son état, la charpente est en parfait état donc pas de probleme pour créer un faux plafond suspendu, mais je veille aussi a faire attention a ce que les poutres qui serviront a créer le nouveau plancher sont assez costauds, c’est bien le cas, donc aucune mesure de renforcement n’est nécessaire.

Contrairement a beaucoup de personnes dans cette situation, je fais la totalité des travaux moi même, donc j’adapte le projet en conséquence, inutile de toucher a des murs porteurs ni a la structure de l’immeuble. J’ai juste besoin de couper une poutre du plafond qui permettras de créer la trémie..

Évaluation du budget pour le projet d’achat

  • Premièrement je contact un (des) géomètre expert, je lui décrit le projet afin qu’il me fasse un devis.
  • Je calcule le nombre m² que je vais gagner afin d’estimer les futures charges (approximativement).
  • Je fais une estimation du montant des travaux.
  • Je compte environ 3000€ pour la réfection du règlement de copropriété devant le notaire.
  • J’estime le montant a proposer pour cet achat en prenant en compte tous les paramètres.
  • Je touche un mot aux voisins, s’ils ne sont pas partants c’est inutile de perdre du temps et de l’argent.
  • Je mets a l’ordre du jour pour la prochaine assemble la vente des deux morceaux  séparément en proposant mon prix (il est toujours possible de négocier lors de la vente en AG.
  • Normalement il faudrait attendre deux mois avant d’aller plus loin, 2 mois étant le délai de rétractation des voisins. (Dans mon cas, la vente fut voté a l’unanimité de tous les copropriétaires donc je prends le risque et j’avance).

A ce stade la copropriété ayant approuvé la vente des parties convoités contre le montant que j’ai proposé, et j’ai pas encore déboursé un centime, il est temps de faire intervenir le géomètre afin d’établir l’étude détaillé et officielle.

Réception du projet de répartition des parties communes.

J’ai fait intervenir le géomètre expert, contrairement a ce que je croyais, je ne fut pas obligé de passer par le géomètre du syndic, j’ai pu choisir le géomètre de mon choix et bien entendu j’ai fait jouer la concurrence, car ces gens se font payer considérablement.

Le projet de répartition a été remis au syndic, il sera validé par une nouvelle AG qui va bientôt avoir lieu pour valider d’autres projets en cours, notamment des travaux de rénovation.

Je pense que le projet de répartition sera a son tour validé par l’AG, ensuite le syndic doit attendre 2 mois avant de passer chez le notaire. Mais je compte bien démarrer les travaux juste après l’AG si cette dernière m’y autorise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sécurité anti-spam *