Le disjoncteur : un équipement électrique indispensable

Une installation électrique se compose de divers éléments, assurant le transport de l'énergie et la protection des composants en cas de surconsommation et de court-circuit. Les normes électriques et la réglementation changent régulièrement, afin de s'adapter aux nouveaux modes de consommation de l'électricité et aux dispositifs innovants. Aussi, la mise à jour de l'installation électrique des logements anciens semble indispensable. Vous prévoyez la construction de votre future maison ? Dans ce cas, à l'issue des travaux, son installation électrique doit évidemment répondre aux normes en vigueur. De ce fait, votre installation doit bénéficier de tous les composants essentiels, et notamment d'un disjoncteur. Quelle est son utilité ? C'est ce que nous allons voir, dès à présent. 

Quelle est l'utilité d'un disjoncteur électrique ? 

Le disjoncteur possède un rôle crucial au sein d'une installation électrique. En effet, il assure la protection de tous vos appareils et limite significativement le risque d'incendie. Comment ? En réalité, le disjoncteur s'actionne en cas de court-circuit, afin d'éviter la surintensité, c'est-à-dire la surcharge électrique. 

Pour résumer, le disjoncteur agit de la même façon qu'un interrupteur : il coupe le courant. Mais, contrairement à l'interrupteur, celui-ci s'actionne de manière automatique, dès qu'un court-circuit est détecté. Cela est possible, grâce à une bobine contenue dans l'équipement. 

Nous évoquions précédemment le risque d'incendie. Sachez que chaque appareil électrique est conçu dans le but de supporter une certaine intensité électrique. Lorsque celle-ci augmente, les conducteurs de l'appareil chauffent et peuvent prendre feu. Le disjoncteur évite efficacement le départ de feu aussi, il est obligatoire et indispensable au sein de votre installation électrique. 

Comment fonctionne un disjoncteur ? 

Le disjoncteur général est directement connecté au compteur électrique et calcule la consommation énergétique de chaque zones du logement. Le disjoncteur différentiel est un composant du disjoncteur général, équipé d'un interrupteur différentiel

Lorsqu'une surconsommation d'électricité ou un court-circuit est détecté, le disjoncteur général ou différentiel coupe l'électricité. Pour mettre fin à la coupure de courant, il vous suffit de basculer l'interrupteur concerné

Selon vos besoins, différents types de disjoncteurs peuvent être utilisés. Des distributeurs tels que RS Components fournissent ces appareils ainsi que des conseils sur leurs utilisations et leurs différences. Mais voici quelques points à considérer.

Différentiel et général, découvrez les deux types de disjoncteurs

Il existe deux types de disjoncteurs : général et différentiel. Comment fonctionnent ces deux dispositifs ? C'est ce que nous allons voir, dès maintenant.

Le disjoncteur général

Cet appareil a pour mission de surveiller constamment la consommation électrique de votre logement. Il s'assure de la cohérence entre celle-ci et la puissance à laquelle vous avez souscrite. Lorsque la consommation électrique dépasse la puissance, le disjoncteur général se déclenche automatiquement. De ce fait, il est indispensable de faire le point sur vos besoins en matière d'électricité. En souscrivant à une puissance trop faible, vous risquez de rencontrer des coupures de courant intempestives. 

Le disjoncteur différentiel

C'est ce disjoncteur qui intervient dans la protection des incendies, en évitant les court-circuits et les fuites d'électricité. Il assure la sécurité de tous vos équipements électrique et empêche l'électrocution. Contrairement au disjoncteur général, l'élément différentiel ne calcule pas la différence entre consommation et puissance.