poulailler

Le potager tout comme le poulailler sont de nouveau très prisés au sein de nombreuses familles qui souhaitent pouvoir manger mieux et donc manger plus bio. C'est en tout cas, l'une des premières raisons qui est évoquée quand on demande aux gens : "pourquoi vouloir un poulailler ?". Alors quels sont réellement les avantages et les inconvénients d'installer un poulailler chez soi, c'est ce à quoi nous nous sommes intéressés ici...

Le poulailler et ses avantages

Le tout premier avantage du poulailler est donc bien celui de pouvoir récolter de bons oeufs frais chaque jour. De même et, selon la taille du poulailler, de pouvoir disposer de bonnes volailles élevées comme il se doit pour pouvoir ensuite en consommer la chaire. Ceci dit, outre ces deux premiers avantages, avoir un poulailler dans son jardin offre encore bien d'autres avantages.

Il y a aussi l'aspect écologique car élever des poules c'est en effet, écologique ! Donc, il y a les oeufs frais qui vous éviteront ainsi de vous rendre au supermarché et surtout qui vous donneront des oeufs de qualité et bien plus savoureux. Mais, il y a aussi le fait que les poules vont vous permettre de réduire vos déchets ménagers, car les poules adorent les restes de repas, les épluchures, tous les déchets organiques... La production annuelle de déchets ménagers est ainsi réduite.

Pour le jardin, les poules sont également très bénéfiques, elles permettent donc et toujours de réduire les déchets verts, elles permettent de vous débarrasser de nuisibles qui font du mal au jardin, comme les limaces et les escargots, certains insectes, et elles permettent aussi de traiter au mieux votre terrain, la terre est nettoyée, l'apparition de la mousse se réduit.

Bien évidemment, les poules en liberté au coeur de votre jardin, sur votre terrain, sont à surveiller car elles peuvent aussi faire des dégâts à vos plantations. Elles ne seront pas en liberté aux moments des semis bien évidemment. Enfin, pour le jardinier, comme pour l'animal, ces moments occasionnels de liberté sont sources de bonheur.

Si il y a l'aspect écologique du poulailler comme nous venons de le voir, il y a aussi l'aspect économique. En moyenne, une personne mange environ 200 oeufs par an, pour une famille de cinq personnes cela représente ainsi et environ 1000 oeufs et plus, il est donc avantageux d'avoir des oeufs frais chaque jour à la maison. Une poule et selon la race choisie pond chaque jour environ un oeuf, certaines sont de bonnes pondeuses, et sachant aussi qu'une poule pond beaucoup les deux à trois premières années.

Les races de poules rustiques, poule rousse, poule blanche, les races comme la Géline ou la Sussex ont la réputation d'être de bonnes pondeuses. Même si les économies réalisées ne paraissent pas énormes, elles existent bien mais surtout, ce qu'il faut retenir, c'est que la qualité de ce que vous mangez est autre... Par ailleurs, un poulailler ne représente pas non plus un investissement trop lourd, les frais sont vite rentabilisés au regard de tous les avantages que nous avons cités. Le poulailler a aussi pour les enfants un aspect ludique à considérer. Les bases de l'alimentation sont ainsi mieux comprises, l'enfant s'éduque et se sensibilise beaucoup plus à cette façon de consommer.

Les inconvénients du poulailler

Au regard des avantages que nous avons vus juste avant, on peut dire que le poulailler, en termes d'inconvénients n'en a pas énormément.

Forcément, pour le bien-être des animaux et pour récolter les fruits du poulailler, mieux vaut être correctement informé à la base avant de se lancer. Il y a des bases fondamentales et essentielles à respecter. Le seul inconvénient majeur du poulailler est l'entretien qu'il faut lui faire régulièrement. Les poules doivent sortir chaque jour, les déjections doivent être enlevées partiellement de façon régulière et totalement entre deux à trois fois par an. Pour éviter les propagations de mauvaises odeurs et de parasites, il faut traiter et nettoyer votre poulailler.

Par ailleurs, un poulailler doit être en conformité des normes sanitaires exigées par votre commune si vous avez eu l'autorisation de pouvoir en faire un. Un poulailler nécessite en effet, selon votre lieu de résidence, d'avoir un aval par la commune, que vous soyez en ville ou à la campagne, et sachant aussi qu'au-dessus d'une certaine surface, un poulailler peut exiger un permis de construire. Toutes ces informations sont à prendre à la mairie de la commune dans laquelle vous résidez. Le poulailler est donc réglementé en France, il convient de le savoir avant d'envisager quoique ce soit.

Pour votre poulailler, vous devez donc prévoir les produits de nettoyage mais aussi de prévention, nécessaires au bien-être de vos poules dans leur habitat. Pour la litière des poules, il est important de prévoir un sol en lino, par-dessus lequel sera déposé la litière, de préférence du sable marin et sinon de la paille de lin ou de chanvre. Cette petite astuce facilite grandement le nettoyage des déjections de vos poules, et donc et aussi le nettoyage mieux fait de votre poulailler. Votre poulailler doit considérer au moins 1m2 par poule, aussi vous devez prendre en compte cette exigence pour faire un poulailler dans les meilleurs conditions possibles. Place désormais à votre projet en meilleure connaissance de causes ! Pour de plus amples informations, nous vous conseillons ce site.