scie-japonaise-takeruboy-double-denture-l270-mm-ep095-mm-18-et-10-dents-par-30-mm-415-27-silky


On connaît tous la scie classique qui permet une découpe en poussant avec son manche très pratique pour maintenir la scie à l’équilibre. Les Européens peuvent désormais découvrir la palette complète de la scie japonaise qui est exceptionnelle et d’une intelligence incroyable. En effet il est possible avec la scie japonaise de con figurer un bricolage d’une exceptionnelle qualité par une découpe minutieuse, précise et avec une découpe constante. Car la première qualité de la découpe japonaise c’est qu’elle permet de séparer le matériau en bois, en plastique ou bien d’autres matières qui sont susceptibles de passer sous la pression de la scie japonaise. Il faut savoir que la scie japonaise est sur la forme d’une ressemblance avec le sabre japonais. Une ressemblance qui lui donne un certain charme avec un design qui fonctionne bien. Il faut savoir que ses lignes fines mais agressives lui donnent la meilleure configuration esthétique à la japonaise.

La scie japonaise s’est découper la matière en tirant et non en poussant. À la différence la scie classique où il suffit de pousser sur le manche et incliner la tête de la scie pour commencer une découpe qui est parfois difficile. Ce qui n’est pas le cas de la scie japonaise qui dispose d’une lame très coupante et en tirant, il y a une force sur la lame qui est plus équilibrée. En effet il est possible avec la scie japonaise de moins se fatiguer même s’il faut un peu de temps pour s’adapter à la scie. Il est possible d’obtenir une configuration de la découpe qui soit plus précise.

scie-japonaise-stanley-fatmax-600-mm

La scie japonaise pour compléter son armoire de bricolage 

 

 

La scie japonaise c’est aussi différentes catégories qui sont spécifiques et avec quelques paramètres différents. En fonction de la découpe souhaite ou bien du confort de la scie, il est possible d’acheter le bon modèle. Pour un équilibre commercial, nous détaillons tous les modèles japonais principaux. D’abord la scie ryoba qui dispose de deux lames pour renforcer la découpe et lui donner une nouvelle configuration. En effet les deux lames de côté sont dentées ce qui oblige son utilisateur à forcer de manière pragmatique. Il est vrai que la lame de la scie Ryoba est parfaite pour les découpes fines. La scie kataba est l’inverse de la scie Ryoba avec une seule lame avec un manche plus confortable pour une découpe qui fonctionne mieux. Enfin la scie Dozuki qui dispose d’une lame avec un renforcement de sa structure permettant une découpe qui est différente mais qui sollicite moins le poignet avec sa lame dentée et davantage pointue.

 

Les scies japonaises ont ainsi différents styles qui font leur succès et qui permet aux Européens de diversifier leur boîte à outils et permettre une économie de l’effort tout en ayant une découpe du bois qui est parfaite avec une lame qui ne laisse aucun défaut sur la matière brute.